Un lauréat, un portrait – Marine Boitrel

By 5 juillet 2016 juin 14th, 2018 18 - Autrans 2016, Lauréats, Promotions 2016

Marine Boitrel, 22 ans, Paris.

Peux-tu nous parler de ta mission de Service Civique ?
J’ai réalisé mon Service Civique au sein de l’Association AFEV en Val d’Oise, sur Cergy et Argenteuil. J’étais plus particulièrement volontaire en résidence, c’est-à-dire que j’intervenais dans des collèges pour aider des collégiens en décrochage scolaire. Je menais notamment des ateliers intéressants pour leur avenir et leur scolarité  : des ateliers sur l’orientation, sur le langage.

Qu’as-tu préféré lors de ton volontariat ?
Ce qui m’a le plus plu, c’est le fait d’être valorisée et très accompagnée par ma tutrice et découvrir plein de choses que j’étais capable de faire. Elle m’a laissé beaucoup de libertés et m’a réellement fait confiance pour monter les projets et les animer. Elle m’a vraiment incité à faire appel à ma créativité. Cela m’a particulièrement fait plaisir – je ne pensais pas qu’on aurait un tel champ de liberté, que je serais aussi autonome, et surtout que j’en serais capable.

Quel est ton projet d’avenir avec l’Institut de l’Engagement ?
Mon projet avec l’Institut est de devenir travailleuse sociale, plus précisément Technicienne de l’Intervention Sociale et Familiale. Je suis inscrite à l’EPSS à Cergy et je recherche un contrat de professionnalisation pour faire cette formation en voie initiale.

Que penses-tu de cette Université d’Été de l’Institut ?
C’est magique. Très dense, très diversifié, on se prend un peu une claque. C’est assez ciblé sur ce qu’on souhaite. L’Institut a essayé de faire des ateliers qui nous intéressent, qui nous concernent. Le thème est très actuel : “Guerres et Paix”. C’est très bien goupillé : ils savent ce qu’ils font, et ça se sent.

Photos et témoignage recueillis par Ori Parizel, lauréat 2016

Leave a Reply