“Bleu, Blanc, Noir”, la conférence de Karim Amellal

By 7 juillet 2016 juin 14th, 2018 Conférences, Promotion 2015

Lors de la dernière conférence à l’Escandille, les lauréats qui n’ont pas encore plié bagages se pressent pour écouter Karim Amellal présenter son livre «Bleu Blanc Noir ». Un ouvrage « à  réclamer en bibliothèque »  d’après Marc Germananque qui nous retrace ensuite  le parcours  de l’auteur entre Algérie et France, entre urbanité et ruralité. Un constant va et vient qui justifie l’attachement de Karim Amellal à la rencontre de mondes différents et à l’idée de développer « des accès et des passerelles » entre ces mondes. Un idéal partagé par l’Institut lorsqu’il rassemble des jeunes aux projets et parcours divers.

L’ouverture et l’engagement sont deux valeurs qui peuvent empêcher l’arrivée au pouvoir d’un parti populiste de « Redressement national » anticipé dans le livre de politique fiction de Karim Amellal. Un populisme qui s’exprime déjà lors des débats sur la déchéance de la nationalité et une restriction possible des libertés. Pour l’auteur et professeur à Sciences Po Paris, de la « France des marges » urbaines et rurales peut émerger un sens collectif et un renouveau démocratique. Une note optimiste pour conclure la réflexion menée cette année sur le thème du populisme par notre promotion.

Lucien Boddaert, lauréat 2015

Leave a Reply