Echanges autour du documentaire “Une jeune fille de 90 ans”

By 30 juin 2017 juin 18th, 2018 22 - Autrans 2017, Projections, Promotions 2017

Ce documentaire, tourné en seulement 5 jours au sein du service de gériatrie de l’hôpital Charles Foix d’Ivry, permet de regarder ces services avec un nouvel œil. Thierry Thieû Niang, chorégraphe de renom, anime un atelier de danse avec des patients malades de l’Alzheimer. Par la danse, des vies se racontent, des souvenirs s’égrènent, pleins de regrets, d’amertumes, d’éclats de joie, de solitudes. Nous suivons plus particulièrement Blanche Moreau, quatre-vingt-douze ans qui tombe amoureuse de Thierry lors de ces ateliers. A la fin de la projection, Marie Balducchi nous explique que l’idée de ce documentaire est née lorsque l’opportunité d’ateliers de danse dans ce service s’est présentée. Lors du débat suivant la projection, de nombreuses questions éthiques ont été soulevés par les lauréats : Comment poser un cadre à un tournage de cette sorte ? Comment ne pas aller trop loin ? Comment aider et accompagner les patients après le départ de Thierry ?

Marie Balducchi ainsi que Isaure Dechenaud ont réagi aux différentes questions et ont expliqué qu’il y a eu un suivi des malades après le tournage et que celui-ci a d’ailleurs permis une remise en question de la relation soignant/soigné. Isaure Dechenaud a également ajouté qu’il y avait actuellement une multiplication des thérapies non-médicamenteuses dans les services gériatriques comme la peinture, le chant, la danse ou encore la zoothérapie.

Ce documentaire a été diffusé en prime-time sur Arte et a également été diffusé au Ministère de la Santé.

Clara Heran, lauréate Printemps 2017

Leave a Reply