Quatre questions à Sébastien Ortiz, lauréat 2015 et intervenant

By 3 juillet 2017 juin 18th, 2018 22 - Autrans 2017, Intervenants, Lauréats, Promotions 2017

Sébastien est lauréat de la promotion 2015 de l’Institut de l’Engagement. Pendant l’Université de l’Engagement – été 2017, il  a animé l’atelier « Dialogue interculturel : Variety is the spice of life ».

Qu’est ce qui vous a le plus plu ou surpris dans votre intervention ?
Ce qui m’a le plus plu, c’est le fait de pouvoir vraiment tout traiter. Le thème du multiculturalisme est controversé ; les débats sont parfois difficiles.

Ici, on est dans un environnement sain ; les lauréats sont portés vers les autres. J’ai pu approfondir des sujets alors que cela n’est pas possible avec n’importe quel public (en général on prend  beaucoup de précautions).

Les lauréats en un mot ?
Diversité.

L’Institut de l’Engagement en un mot ?
Soutien bienveillant.

Pour vous l’engagement c’est…
Ressentir le besoin d’agir puis agir.

Pourquoi avez-vous décidé de mettre en place cet atelier ?
Je viens d’un milieu multiculturel, donc ce thème  m’intéresse particulièrement. Or le débat sur ce sujet est réservé à certains personnages de la vie publique.

Proposer un atelier sur ce thème à une Université de l’Engagement, c’est montrer à des lauréats engagés que ce débat ils peuvent aussi le porter. Les lauréats doivent aussi prendre part à ce débat parce qu’ils ont un regard et des valeurs qui doivent être partagées.

Gianna Pelletier-Sulmoni, lauréate Printemps 2017.

Leave a Reply