4 questions à : François Besse

François Besse, animateur de l’atelier “La prison, et après ?”

Qu’est-ce qui vous a le plus plu ou surpris dans votre intervention ?
Je n’ai pas été surpris ! Mais j’aurais peut-être dû orienter la discussion, tenter de vous aiguiller pour poser ces questions qui portent à l’engagement.

Les lauréats en un mot ?
C’est cette puissance que je peux identifier, c’est-à-dire cette rénovation, qui si elle se met vraiment en mouvement peut changer les choses.

L’Institut de l’Engagement en un mot ?
Et bien c’est Martin. Avec toutes ses qualités.

Pour vous l’engagement c’est … ?
La chose que moi j’adore voir c’est l’engagement. C’est-à-dire la personne qui se met en mouvement – dans quelque chose. C’est-à-dire que son corps et son esprit est dans la chose. Il n’y a rien d’autre. Pour l’ensemble. On peut faire des discours interminables mais ça ne sert à rien. Le ressenti de la personne qui sait qu’elle est dans quelque chose qui est… engagé, mais plus grand. Une partie pour soi – la gratification, on sait qu’on en a tous besoin, les compliments font plaisir mais il faut le dépasser.

Texte : Perrine Nouals, lauréate Printemps 2017

Leave a Reply