4 questions à : Jean-Marie Collin, ICAN France

By 27 juin 2018 juillet 19th, 2018 26 - Autrans 2018, Intervenants, Promotions 2018

Jean-Marie Collin, porte-parole d’ICAN France.
Animateur de l’atelier “Désarmement nucléaire, on agit !”
Lors de la 25ème Université de l’Engagement, à Marseille, Jean-Marie Collin est intevenu autour du film “La bombe et nous”.
Retrouvez les articles ici et ici.

Qu’est ce qui vous a le plus surpris dans cette Université ?
Très impressionné par la présence majoritaire de jeunes femmes, une fois encore cela prouve que les jeunes femmes sont plus engagées que la gente masculine. Cela montre que la gente masculine a certains types de leçons à apprendre et à regarder.

Les lauréats en 1 mot ?
Les lauréats sont très ouverts, ont posé plein de questions. Dans mes ateliers sur le désarmement et le lobbying nucléaire, des questions très intelligentes pour des gens qui pour la plupart ne connaissaient pas le sujet. Très engagés et avec une véritable conscience à la fois politique et écologique de dire: j’ai envie de faire un truc, donnez moi les moyens d’agir, des idées, des clés, des réflexions, je vais essayer de m’en emparer à travers ma vie. Une vraie volonté d’agir, de s’engager en vérité.

L’Institut en 1 mot ?
Je suis très impressionné. Je trouve que cela mériterait d’être plus mis en avant. On entend trop souvent que les jeunes dans son ensemble ne veulent pas travailler, sont des fainéants, n’ont pas d’idées. Là quand je vois la diversité de types de jeunes, hommes, femmes, on voit différents types de religions, différentes personnes, de différents Etats. Cela fait du bien et je regrette que les médias ne s’en saisissent pas plus car si les médias le faisaient ça arriverait aussi certainement à changer l’opinion publique française.

Pour vous l’engagement c’est quoi ?
C’est partager, agir, écouter et faire des choses pour le bien commun, pas que pour soi.

Leave a Reply