Le conflit israëlo-palestinien : échanges entre les lauréats et Jean-Claude Lescure

By 28 juin 2018 juillet 24th, 2018 26 - Autrans 2018, Conférences, Promotions 2018

Un sujet extrêmement complexe, sensible et houleux dans notre société. Ce sujet, déformé, amplifié par les médias et l’opinion publique soulève toujours autant de questions. Jean-Claude Lescure, historien et directeur du Master de journaliste de l’Université de Cergy-Pontoise, mène habilement depuis plusieurs années une réflexion sur ce conflit. Il est apte aujourd’hui à en parler à un auditoire, sans prendre parti et avec une neutralité parfaite. Des années d’enquêtes, faites en Israël et en Cisjordanie pour arriver à un travail remarquable.

Un lauréat de l’Institut de l’Engagement pose une question : « Pourquoi Israël opprime le peuple palestinien ? Pourquoi les palestiniens sont dans la misère aujourd’hui et que fait le monde pour les aider ? ». C’est aujourd’hui tout le problème de ce sujet. Une façon de présenter une seule facette des faits, parfois alimentée par les médias, qui masquent la complexité du terrain et fait des raccourcis qui ternissent l’image d’Israël. Prenons un exemple : la France est-t-elle résumée dans le monde à son fort taux d’extrémiste de droite ? au fait que le Front national soit arrivé au second tour des élections présidentielles ? Non. Dans chaque pays, il y aura toujours une minorité extrême qui sera présente mais ne représentera pas la majorité. C’est le cas pour Israël. Un peuple avec une histoire très forte y réside, se reconstruit après les horreurs de la guerre et tente de faire sa place. Résume-t-on une population à son gouvernement ainsi qu’au choix de guerre dicté par ses politiciens ? En France nous ne connaissons pas une situation d’attentats réguliers et permanents, nous ne vivons pas avec un bunker dans chaque immeuble, ou sous la menace d’une roquette. Un gouvernement se doit de défendre sa population en cas de menaces ou attaques terroristes.

Pourquoi pensons-nous systématiquement que tous les israéliens sont des colonisateurs et des meurtriers ? L’héritage de la seconde guerre mondiale et des préjugés sur le peuple juif pèsent toujours dans notre société malheureusement. Si aujourd’hui vous interrogez quelques personnes dans la rue au sujet d’Israël, les mêmes mots reviendront : victime, oppresseurs, tueurs et colonisateur. C’est un constat désolant et toujours problématique.

Les lauréats ont eu la chance lors de cette 26ème Université de l’Engagement d’avoir face à eux un historien, révélant seulement les faits, sans tabou ni omissions, la stricte vérité historique, dans toutes ses nuances et sa complexité. Elle peut être dure à accepter et sembler tomber des nues mais là réside toute l’efficacité du travail de M. Lescure. Lors du débat, chacun a pu poser ses questions et bénéficier des travaux de l’historien. Une conférence qui a eu un grand succès par sa richesse culturelle et l’intérêt des lauréats pour ce sujet.

Texte : Charlotte Congela, lauréate Printemps 2018
Photo de Jean-Claude Lescure : Samuel Loiseau, lauréat Printemps 2018

Leave a Reply