La Brasserie du Vercors : l’incontournable d’Autrans

En arrivant à Autrans, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer la Brasserie du Vercors, micro-entreprise d’économie sociale et solidaire. Jean-Guy, qui tient le bar, nous en dévoile un peu plus.

M – Depuis quand La Brasserie du Vercors existe-t-elle ?

JG – Nous possédons le local depuis 7 ans. Martin Tores, le fondateur, a commencé à concevoir ses propres bières dans son garage il y a une dizaine d’années, par passion. C’est un créateur. Il aime tester différentes recettes, vous pouvez voir que l’on propose beaucoup de bières et limonades différentes. Il essaie de dénicher des ingrédients rares, pas nécessairement locaux. Par exemple, on propose une limonade au sucre complet d’Equateur, plus exotique. Il a aussi son propre champ de chanvre bio. Du coup, on s’est aussi lancé dans la conception de bières et de limonades parfumées au chanvre du Vercors.

M – Et l’équipe se compose de combien de personnes ?

JG – Il y a 2 personnes, qui cultivent et brassent la bière, et je suis souvent en renfort au bar.

M – Quelles sont les conditions requises pour obtenir le label Agriculture Biologique pour la bière ?

JG – Evidemment, ne pas utiliser de pesticides dans les cultures, mais aussi garder une certaine distance par rapport aux autres cultures qui utilisent des pesticides. Les procédés de fabrication sont aussi un peu plus techniques que pour les bières non biologiques. Après, en dehors du simple label bio, on suit également une éthique bio : utiliser des semences d’ancienne génération, qui produisent moins de rendement et sont plus longues à faire pousser mais qui sont plus savoureuses et qui ont de meilleures qualités nutritives.

M – Vous êtes une entreprise d’économie sociale et solidaire. Economiquement parlant, ça marche plutôt bien ?

JG – On a gagné plusieurs prix (par exemple le trophée Bio Inov’ Rhône-Alpes), nos produits sont assez reconnus dans la région, et on les présente régulièrement dans les salons bio. Après, économiquement, c’est assez difficile car on a beaucoup de charges. On essaie de faire un maximum de diffusion, on propose souvent des concerts. Actuellement, on cherche à installer un nouveau local à Villard-de-Lans pour gagner de la place dans celui-là. L’idée serait de développer un espace boutique voire restauration.

J’ai eu l’occasion de tester deux de leurs produits les plus connus : la limonade au citron et au sucre de canne d’Equateur, et la bière au chanvre. La première était délicieuse et fraîche, avec un vrai goût de citron. Quant à la bière au chanvre, elle est étonnamment douce et légère au goût, avec un parfum très prononcé et assez surprenant au début.

Si vous aussi, vous aimez les bières que la Brasserie du Vercors propose, n’hésitez pas à les suivre sur leur site internet ainsi que sur leur page Facebook.

La Brasserie du Vercors – 67 route de la Sure, 38880 AUTRANS

 

Interview : Mélisande Queinnec, lauréate Printemps 2018

Leave a Reply