Comment atteindre la pleine conscience ?

By 28 octobre 2018 novembre 6th, 2018 28 - Paris 2018, Ateliers, Promotions 2017, Promotions 2018

Cet atelier sur la pleine conscience a été animé par Mégane Perez, lauréate de la promo d’automne 2016, et coach sportif via la pleine conscience et l’acceptation de ses émotions et pensées.

Qu’est-ce que la pleine conscience ? La pleine de conscience c’est un état d’être. C’est vivre l’instant présent en prenant conscience de sa respiration. Ainsi accepter ses pensées et émotions c’est se concentrer de nouveau sur sa respiration et chasser ses mauvaises pensées.

Mais pourquoi chasser ses mauvaises pensées ? La pleine conscience c’est une préparation mentale qui permet d’optimiser sa performance en développant ses habilités mentales, et ce par la gestion du stress qui crée l’anxiété. Les mauvaises pensées que l’on se crée mettent en place une routine. Nous avons des pensées négatives, nous nous sentons mal, nous nous dévalorisions, nous perdons confiance en nous, notre concentration diminue, notre propre gestion de soi devient difficile, nos pensées divaguent, et donc nous ruminons, ce qui crée de nouveau des pensées négatives… Ce cercle vicieux tourne alors en boucle et nous ne sommes pas en condition de réussite. De plus au-delà de l’anxiété cognitive, ruminer peut provoquer de l’anxiété somatique (sueurs froides, cauchemars, pouls rapide…), qui est une réponse à l’anxiété cognitive.

Mais alors comment faire ? Pour changer cette routine la pleine conscience peut aider car elle ancre dans l’instant présent. Mégane nous explique qu’il faut passer par une préparation mentale, sans poser de jugement. Il nous faut accueillir toutes les choses, toutes les pensées qui nous parviennent. Se parler de manière positive (le cerveau humain n’est pas fait pour entendre la négation). C’est donc par l’acceptation de nos pensées, de notre être, de nos émotions que nous devenons productifs (le contrôle de soi et de ses émotions nous rend mentalement et physiquement indisponibles).

Pour nous aider à comprendre tout cela Mégane nous fait faire un petit exercice de re-concentration (à réitérer plusieurs fois par semaine) qui permet de nous sortir de notre routine, puisque la routine est considérée comme une sécurité mentale. Première étape : on s’assied confortablement, en position droite, le dos décoller du siège, les mains sur les genoux. On ferme les yeux. On écoute. On observe les sons. On s’observe. On prend conscience de notre respiration, des mouvements que ceux-ci créent dans notre corps. On s’observe dans l’ici et maintenant.

Adélaïde Bichon, lauréate Automne 2017

Leave a Reply