Compte rendu : Atelier d’écriture et expression poétique

By 1 juillet 2019 juillet 19th, 2019 30 - Autrans - 2019, Ateliers, Promotions 2019

Depuis les locaux de l’Escandille jusqu’aux pieds ombragés des arbres qui parsèment la grande cour du site qui a accueilli les lauréats de l’Institut pour l’Université de l’Engagement, l’atelier d’écriture et expression poétique animé par Marc Alexandre Oho Bambé (Capitaine Alexandre) a investi l’espace et les cœurs de la vingtaine de lauréats qui s’y sont inscrits.

Lors de cet atelier qui a eu lieu le Lundi 1er Juillet de 9h à 10h30, les participants ont eu l’honneur de bénéficier des conseils de rédaction et d’autres exercices artistiques de l’inséparable duo, Capitaine Alexandre et Fred Ebami.

La matinée a été rythmée par diverses rubriques.

 1) Tour de salle.

Où les participants et intervenants se sont à tour de rôle présenté et ont effectué un exercice où il fallait déclamer en rythme un texte poétique.

Selon le poète Marc Alexandre Oho Bambé, « Écrire c’est prendre de ses nouvelles, se demander comment on va, se poser une question et répondre en écrivant, fixer ses sentiments et émotions. Selon lui, écrire c’est trouver une chambre à soi. »

 2) A quoi sert la poésie ?

Cet exercice d’écriture spontanée a permis de trouver un sens à la poésie et à en trouver l’utilité. Les participants ont donc à tour de rôle et toujours dans un mouvement rythmé répondu à la question « à quoi sert la poésie ? »

Parmi les réponses qui en sont sorties, nous avons eu : « A empêcher les étoiles de tomber », « A briser les barrières de la pudeur » etc.

3) Exercice des 10 mots.
Place ensuite à cet autre exercice qui a consisté pour les participants à passer les uns après les autres devant l’assistance pour déclamer 10 mots ou phrases « cueillies » dans la nature après un tour de 10 minutes où tous avaient la possibilité de se balader de long en large sur l’étendue de l’espace extérieur disponible.

A la fin de l’atelier, les intervenants ont été invités à donner leurs impressions et selon Capitaine Alexandre, l’atelier a été trop court et révélateur de l’âme de chacun des participants. Il a trouvé l’expérience percutante.

Chose assez inhabituelle, l’impact de l’atelier ne s’est pas arrêté à ce laps de temps qui lui a été consacré mais s’est étendu à la grande soirée des lauréats où les lauréats participants ont offert au public présent, divers spectacles produits et répétés sous la direction artistique de Marc Alexandre Oho Bambé et Fred Ebami.

Ce fut selon l’avis des lauréats, une réelle aventure humaine et une magnifique expérience artistique.

Texte : Afi Affoya
Photo : Afi Affoya

Leave a Reply