Compte rendu : Équilibrer son quotidien avec la semaine des 4 énergies

By 1 juillet 2019 juillet 29th, 2019 30 - Autrans - 2019, Ateliers, Promotions 2019

Le lundi 1er juillet à 16h se déroulait les premiers ateliers du 1er Campus de l’Engagement. Une vingtaine de lauréats avaient choisi de se rendre à l’atelier de Guillaume Carpentier, ancien lauréat de la promotion de printemps 2017 et co-fondateur de Wave me up, Équilibrer son quotidien avec la semaine des 4 énergies.

Guillaume commence l’atelier en nous demandant comment est notre énergie à cet instant, on est tous d’accord pour dire qu’on est fatigué et qu’on a une énergie plutôt endormie. C’est pour cela qu’il nous propose, avant d’entrer le vif du sujet, de faire augmenter notre énergie par des jeux simples.

D’abord, il nous fait mettre en cercle, nous fait fermer les yeux et nous devons nous concentrer sur un endroit où nous nous sentons bien en entendant les sons particuliers de cet endroit, les odeurs et en voyant les personnes. Ensuite, nous devons nous mélanger en marchant dans la pièce, nous devons nous saluer de manière royale, nous faire la révérence, nous sourire avec les yeux et nous souhaiter un bon atelier. Nous allons également faire le jeu de la machine où chacun fait un élément de la machine Après Guillaume nous demande d’évaluer sur 10 notre énergie. Nous sommes à une moyenne de 8.

Pour débuter, nous allons faire un échange d’énergie de plus en plus rapide entre nous. Puis nous découvrons les 4 énergies : le centrage, le partage, l’action et la création.

  • Le centrage :

Cette énergie est rattachée à la terre. Être trop dans le centrage risque de ne pas nous faire avancer et de paniquer en cas d’imprévu. Mais ne pas être assez dans le centrage fait de nous quelqu’un de trop rêveur.

  • Le partage :

Cette énergie est rattachée à l’eau. Trop partager risque de nous sur-stimuler tandis que ne pas assez partager risque de nous déprimer.

  • L’action :

Cette énergie est rattachée au feu. Lorsqu’on est trop dans l’action, on risque le burn-out mais ne pas l’être assez, nous fait risque un bore-out et de ne pas avancer.

  • La créativité :

Cette énergie est rattachée à l’air. Lorsqu’il y a trop de créativité, nous risquons de nous éparpiller et la folie. Mais sans créativité, nous entrons dans une routine et risquons la dépression.

Dans la suite de l’atelier, c’est à nous de déterminer de quelles énergies est faite notre semaine pour se rendre compte si celle-ci est équilibrée ou non. Guillaume nous distribue des plannings et nous devons colorier selon les 4 couleurs des 4 énergies chaque moment de la journée (du réveil à la soirée) pendant toute une semaine.

Ensuite par binôme, nous allons échanger sur notre semaine et nos énergies en expliquant pourquoi cette couleur est peut-être plus présente qu’une autre et indiquer quelle couleur/énergie on veut approfondir. La personne peut également nous donner des conseils suite à son expérience.

À la fin, nous pouvons prendre une gommette de la couleur de l’énergie que l’on souhaite approfondir dans les prochains mois.

Texte : Marie-Aurore Jouvet Desbordes
Photos : Arnaud Mellah

Leave a Reply