Intervenant – Martin Hirsch – 1 juillet 2019

Martin Hirsch effectue 5 années d’études de médecine entre 1981 et 1986. En 1983 il est reçu à l’Ecole
normale supérieure. Titulaire d’un DEA de neurobiologie et d’une maîtrise de Biochimie, il entre à l’ENA
(promotion Jean Monnet) et intègre le Conseil d’Etat à sa sortie. En 1997, il est nommé directeur de cabinet du
secrétaire d’Etat à la Santé et conseiller au cabinet de la ministre de l’Emploi et de Solidarité. Entre 1999 et
2005, il est Directeur Général de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments. En 2005 il fonde
l’Agence des Nouvelles Solidarités Actives dont il devient le Président. En 2007 il est nommé, dans le
gouvernement de François Fillon, Haut Commissaire aux Solidarités Actives contre la Pauvreté (2007-2010),
puis Haut Commissaire à la jeunesse (2009-2010). Il quitte le gouvernement en 2010 pour devenir le Président
de l’Agence du Service Civique jusqu’en novembre 2013.
Parallèlement, il s’engage activement dans la lutte contre la pauvreté et la promotion de la solidarité et exerce
de nombreuses fonctions bénévoles. Ainsi, il est après 1995 Président de l’Union centrale des communautés
Emmaüs, puis est élu Président d’Emmaüs France en 2002. Il a été également, parmi d’autres engagements,
membre du comité consultatif de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité des
chances (Halde) de 2006 à 2007, co-président de l’Action tank « Entreprise et pauvreté » et de la Chaire Social
Business à H.E.C depuis 2011. Il est aussi Président de l’Institut de l’Engagement depuis sa création en 2012 et
administrateur de « La France S’Engage ».
Martin Hirsch est également l’auteur de nombreux ouvrages, dont les plus récents sont Comment j’ai tué son
père, Editions Stock 2019, L’hôpital à cœur ouvert, Editions Stock 2017, Cela devient cher d’être pauvre,
Editions Stock 2013, et La Lettre perdue, Editions Stock 2012.

Leave a Reply